Solutions pour les chiens qui aboient sans cesse

Solutions pour les chiens qui aboient sans cesse

Un chien qui aboie de manière excessive peut rapidement devenir un problème pour la tranquillité de la maison ainsi que pour celle du voisinage. À un certain niveau, il peut même devenir gênant à supporter. En fait, ceci représente une problématique courante chez les chiens. Toutefois, avant d’y remédier, il serait plus intéressant de découvrir les causes de ce problème comportemental afin de prendre les dispositions adéquates pour y mettre fin. Découvrez les solutions qui vous aideront à calmer votre chien qui aboie sans cesse !

Identifiez les causes de l’aboiement du chien

Les causes qui amènent un chien à aboyer sont multiples. Ainsi, certains de ces animaux se servent de ce moyen pour s’exprimer. Par cette même manière, d’autres cherchent à obtenir de l’attention ou revendiquer quelque chose. Pour certains types de chiens encore, c’est une solution pour réclamer de la nourriture. Vous devez donc toujours avoir une croquette chien sans céréales chez vous. Vous pouvez aussi voir des chiens nerveux parce qu’ils n’acceptent pas la solitude ou l’absence de leur maître. D’autres aboient tout simplement pour assurer la protection de la maison.

Lorsque votre chien se retrouve dans de telles situations, cela pourrait aussi être le fait d’un trouble comportemental assez ancré. Ce fait est surtout accentué lorsque votre chien est à caractère dominant. Face à cette situation, un bon dressage suivi d’une assistance de comportementaliste canin est l’idéal. Cependant, avant toute décision, sachez qu’il est important d’identifier la réelle cause des aboiements excessifs de votre chien. Vous pouvez par la suite adopter les mesures adaptées.

Sociabilisez votre chien

Lorsque vous avez un chien qui aboie de manière exagérée, il faut en premier lieu vérifier s’il est assez sociabilisé. Pour ce faire, examinez sa relation avec son environnement, vérifiez son rapport avec les enfants ainsi qu’avec les personnes âgées. En effet, certains chiens ont des réactions spécifiques liées à des stimulus précis. Ainsi, vous pouvez remarquer qu’un chien développe un sentiment de peur face à quelqu’un portant un chapeau, un couteau ou même un manteau par exemple. Si tel est le cas de votre chien, il vous suffit d’identifier le stimulus et de l’habituer à ce dernier.

De ce fait, si votre chien a l’habitude d’aboyer en présence de personnes âgées, vous n’avez qu’à les inviter à la maison. Une fois ces personnes présentes, amenez votre chien à les saluer, puis récompensez-le à la fin. Pour le gratifier, vous pouvez par exemple lui donner une croquette chien sans céréales.

Le but étant de l’habituer aux bons comportements, vous pouvez le féliciter de vive voix à travers une phrase de bienveillance. Vous pouvez aussi lui faire quelques caresses lorsqu’il se retient d’aboyer en présence du stimulus. Quand cette technique n’est pas assez utile, il vous faudra miser sur une éducation plus profonde.

Améliorez l’obéissance de votre chien

Pour éduquer un chien, le dressage reste le moyen le plus efficace. Il permet surtout de corriger les mauvaises habitudes de l’animal. Pour ce faire, habituez votre chien à un ordre unique dans un même ton pour lui réclamer d’être plus calme. Ceci peut se résumer en : “silence !” “calme-toi !” “reste tranquille !”, etc. Soyez positif et optimiste quant aux résultats. Ces séances sont un long processus exigeant de la patience et de la répétition. Vous pouvez en outre faire usage d’autres exercices.

À cet effet, reprenez les ordres primitifs comme : “debout”, “assis”, “viens ici”, etc. Ceci permet de lui fixer des limites afin de diminuer son niveau de stress.

Rassurez votre chien en calmant ses peurs

Cette technique s’adapte spécifiquement aux chiens sensibles qui ne supportent pas la solitude et aboient quand ils se retrouvent seuls à la maison. Ce fait est dû à la crainte d’être abandonné qu’il vous faudra vraiment le prendre en compte. L’un des moyens les plus simples à cet effet consiste à le familiariser à des signaux qui lui montrent que vous avez l’intention de sortir. Ceux-ci peuvent être votre chapeau, une chaussure particulière, votre parapluie, etc. La technique est de faire de faux départs en ne sortant pas de votre maison à diverses heures pendant plusieurs jours. Ainsi, habitué à cette situation, votre chien n’aura plus à redouter ce moment spécifique.

Rassurez-le avec une voix douce et calme afin qu’il se retourne à sa place. Disparaissez ensuite de la pièce pendant un moment. Quelques minutes plus tard, retournez le voir avec des récompenses comme des croquettes riches en protéines ou des aliments possédant d’autres qualités nutritionnelles. Lorsque votre chien se calme après votre départ, vous devez progressivement accroître votre période d’absence afin de le tester. Vous pouvez vous mettre dans la pièce voisine en prenant le soin de fermer la porte et d’observer ensuite sa réaction. Lorsqu’il fait preuve de calme, vous pouvez l’encourager par des récompenses. Recommencez plusieurs fois le même exercice avec des périodes d’absence successivement plus longues. N’oubliez surtout pas de le gratifier à chaque séance.

Il existe alors plusieurs solutions que vous pouvez suivre pour calmer votre chien qui aboie sans cesse. Il vous revient alors de les mettre en pratique tout en tenant compte de la cause de ce trouble de comportement.

Vous promener avec votre chat : c'est possible !
4 accessoires indispensables pour commencer l'équitation