L’hydre, cet animal quasiment impossible à tuer

L’hydre, cet animal quasiment impossible à tuer

Le 25/07/2014

Cet animal a juste un pouvoir extraordinaire: même découpée en petits morceaux, l’hydre peut se reconstituer entièrement. Elle peut survivre à des morts extrêmes.

Sans cerveau, elle peut survivre à des morts extrêmes.

Non, il ne s’agit pas de l’hydre de Lerne, ce monstre mythologique dont les têtes repoussent sans arrêt. L’hydre en question est un petit animal aquatique doté de tentacules, ressemblant légèrement aux anémones de mer.

Cet animal a juste un pouvoir extraordinaire: même découpée en petits morceaux, l’hydre peut se reconstituer entièrement. Elle peut survivre à des morts extrêmes.

Pas de cerveau

Mais comment font-elles? Selon une étude publiée par des scientifiques de l’Université de Californie, les hydres n’ont pas de cerveau mais des cellules de commandement dans leur tête. Elles envoient en continu des signaux aux autres cellules. La tête de l’hydre doit donc rester intacte.

“L’hydre n’a besoin que de 5 à 20 de ces cellules de commandement pour donner l’ordre aux autres cellules de se rassembler, formant un gros amas qui reprend sa forme originelle en moins de 4 jours”, comme le révèle le site “Hitek”.

Source : 7sur7

L'hydre, cet animal quasiment impossible à tuer

L’Etat responsable des décès d’animaux dus aux algues vertes
Ce chien héroïque parcourt des kilomètres pour nourrir les animaux de son quartier