Que faire pour éviter de perdre son chien ou son chat ?

Que faire pour éviter de perdre son chien ou son chat ?

Le 12/06/2015

Un petit guide en ligne rassemble quelques précautions à prendre pour éviter de perdre son animal de compagnie. Dans ce cas comme dans d’autres, il vaut mieux prévenir que guérir…

PRÉVENTION. Chaque année, près de 100.000 animaux de compagnie disparaissent de leur foyer en France. Fugue ou vol, il existe toutefois quelques moyens de prévenir ces disparitions qui affectent beaucoup les propriétaires. Pet Alert, un site spécialisé dans la diffusion d’annonces “Perdu/Trouvé” gratuites, et Purina®, une entreprise d’aliments et d’accessoires pour chiens et chats, se sont associés pour éditer un petit guide en ligne prodiguant quelques conseils pratiques. Baptisé “Ne perdez pas votre boule de poils !”, le guide de 12 pages aide à identifier les causes des disparitions et à réduire le risque qu’elles surviennent. Le maître mot ? Anticiper !

Les principales causes

– L’environnement

La peur est souvent à l’origine d’une fugue. En fait, l’animal n’a pas vraiment l’intention de s’éloigner de son domicile, mais bien de fuir quelque chose qui l’effraie. À commencer par le bruit environnant. La curiosité est aussi à l’origine de disparitions. L’animal s’éloigne pour suivre un inconnu (qui mange quelque chose d’alléchant par exemple) ou pour explorer un nouveau territoire (surtout le chat) et ne sait pas, ou ne peut pas (vol, enfermement…), revenir.

– Le désir reproductif

Un chien ou un chat non stérilisé se montre beaucoup plus indépendant. Au moment des chaleurs, il cherchera inévitablement un partenaire sexuel. Ce qui peut l’amener à s’éloigner de chez lui… au point parfois de ne pas savoir – ou de ne pas pouvoir – revenir.

– Le manque

Si les besoins de l’animal ne sont pas satisfaits, celui-ci sera tenté d’aller chercher ailleurs ce qui lui manque. Par exemple, s’il n’a pas assez de nourriture ou assez d’eau à disposition. On l’oublie plus souvent, mais la solitude peut aussi inciter le chien ou le chat à rechercher de la compagnie (humaine ou animale) de l’autre côté du portail. Enfin, certains animaux sont très dynamiques et ont un réel besoin d’exercice. Certains grands chiens sont ainsi réputés “fugueurs”, comme le Husky, alors que la plupart du temps ils manquent tout simplement de sorties sportives.

Quelques solutions

Certains vacarmes peuvent heureusement être anticipés : feux d’artifices de fêtes nationales et locales, heure de passage du camion de poubelles, fêtes et manifestations… Il suffira de rentrer son animal avant ces événements et de le garder au calme du domicile. Pour éviter que son chien ne suive un passant, il est possible de lui apprendre à ne pas faire confiance aux inconnus. Et si un chat est particulièrement curieux et aime visiter les maisons et la caves des voisins (où il peut être enfermé sans eau ni nourriture pendant plusieurs jours), il vaut mieux l’empêcher de sortir aux heures de départ des voisins, en particulier les premiers jours de week-ends et surtout de vacances scolaires.

Concernant les fugues en périodes de chaleurs (notamment au printemps), mieux vaut faire stériliser son animal. Ce qui évitera par la même occasion toute portée non-désirée. Enfin, il est essentiel de choisir un animal dont les besoins correspondent au mode de vie qu’on a à lui offrir. Une personne peu sportive et qui travaille beaucoup ne doit pas prendre un chien qui a d’énormes besoins de dépense d’énergie. Attention aux coups de cœur que l’on n’est pas en mesure d’assumer !

Source : Sciences et Avenir

Que faire pour éviter de perdre son chien ou son chat ?

Figo, le chien qui a sauvé sa maîtresse aveugle
Ce chat serait le plus gros du monde