Les chirurgies de convenance du chat

Les chirurgies de convenance du chat

Les chirurgies de convenance du chat

Il faut savoir que les Spa sont régulièrement submergées par les chatons que des propriétaires indélicats laissent devant leurs portes, que les vétérinaires bien malgré eux euthanasient des chatons qui ne peuvent être élevés et donnés à des propriétaires affectueux. Que ces euthanasies sont d’autant plus injustes que ces animaux ne souffrent d’aucun problème et ne demandent qu’à vivre. ALORS DE GRACE FAITES STERILISER VOS CHATS, SI VOUS NE POUVEZ ASSUMER LEUR PROGENITURE.

Le prix d’une chirurgie sur un mâle ou sur une femelle représente une somme faible rapportée à la durée de vie de l’animal. Vous pouvez probablement négocier avec votre vétérinaire des paiements échelonnés. Bref, il y a toujours une solution qui permet d’éviter ces euthanasies en masse….

Données sur la reproduction de la chatte

La puberté apparaît vers 6 à 9 mois d’âge. La croissance continue jusqu’à environ 1 an mais le plus gros de cette croissance est déjà accomplie vers 6-7 mois. Les premières chaleurs passent facilement inaperçues surtout quand on n’a pas l’habitude… Une chatte plus câline, au miaulement parfois rauque, fréquent et même souvent insupportable (surtout la nuit !) doivent vous y faire  penser de même que la vision dans votre jardin de matous mâles qui ne s’y trouvaient pas avant…

La chatte connaît plusieurs périodes de chaleurs par an: 2 voire 3,  parfois plus. Ces périodes peuvent durer de 1 à 3 semaines chacune quand la chatte ne s’est pas fait saillir : en effet la saillie par un partenaire entraîne l’ovulation qui provoque assez rapidement l’arrêt des chaleurs (de 1 à 3 jours après la stimulation : c’est une particularité des chattes). Celles-ci ne reprennent plus tard que si la saillie n’a pas été  fécondante. Ce qui explique que la stimulation de la vulve à l’aide d’un coton tige peut entraîner l’ovulation et bloquer ainsi pendant quelques jours les chaleurs de quoi vous donner le temps de prendre RDV chez votre véto pour une chirurgie tout en passant des nuits satisfaisantes.

La nidation, c’est à dire la fixation de ce qui sera le foetus sur l’utérus, a lieu une quinzaine de jours après la fécondation. La gestation dure de 58 à 71 jours avec une moyenne à 63 jours. Le nombre de chatons varie de 1 à 10 avec une moyenne à 3-4. La mise bas pose rarement des problèmes sauf quand la chatte était sous pilule, qu’elle s’est quand même fait saillir et fécondée, que vous ne vous êtes rendu compte de rien, alors là chirurgie d’urgence garantie: mise bas nécessitant presqu’à tous les coups une césarienne. Donc surcoût supplémentaire, z’êtes prévenu, faudra pas dire je savais pas !

Les différentes chirurgies

En général, au moment de la chirurgie, la plupart des vétérinaires utilisent de puissants anti douleurs pour minimiser la douleur. Vous pouvez lui demander de prolonger le traitement anti douleur par l’administration de comprimés pendant les jours qui suivent ces chirurgies.

Les mâles

Alors là c’est très simple : on enlève les testicules. Il existe différentes techniques chirurgicales, peu importe. Il est préférable de garder le chat à l’intérieur pendant les 4 ou 5 jours qui suivent cette chirurgie. On profite le plus souvent de cette anesthésie pour identifier l’animal. A demander à votre vétérinaire à cette occasion.

Les femelles

Il existe différentes techniques :

– on peut enlever les ovaires uniquement : donc plus de cycle sexuel, plus de chaleurs et évidemment plus de portées. C’est de loin la méthode la plus fréquente.

– on peut ligaturer les trompes : mais la chatte aura toujours ses chaleurs avec les désagréments que l’on connaît, mais plus de portées.

– on peut tout enlever : ovaires et utérus. Le chirurgien peut être amené en cours d’intervention à enlever l’utérus s’il suspecte un mauvais état de cet organe. Cela arrive surtout sur des chattes qui ont été sous pilule même peu de temps ou qui ont eu plusieurs portées, c’est beaucoup plus rare sur des chattes jeunes opérées dès 6 à 7 mois d’âge. D’où l’intérêt de ne pas attendre.

A quel moment faire ces chirurgies ?

Belle transition avec le paragraphe précédent : il vaut mieux faire opérer les chattes dès 6 à 7 mois d’âge soit juste avant les premières chaleurs présumées soit juste après. Pour les mâles, le même âge est idéal. L’intérêt supplémentaire pour ces derniers est de stopper le marquage urinaire toujours très désagréable : ceux qui savent me comprendront… et de limiter les batailles entre chats au moment des “épousailles” qui on le rappelle favorisent la transmission des virus, FIV (= sida du chat) en tête. Cela étant l’âge de la stérilisation peut être avancé à 4 mois d’âge voire moins. La mode aujourd’hui est d’intervenir de plus en plus tôt.

Les suites : alimentation, comportement

Les chirurgies qui enlèvent testicules ou ovaires entraînent souvent sur le long terme l’apparition d’un embonpoint qui peut être significatif. Il importe de surveiller la prise de poids et éventuellement de la contrôler. Le plus simple consiste à distribuer un aliment complet dit “hypocalorique” ou “hypoénergétique” qui limite la prise de poids tout en calmant la sensation de faim de la part  du matou.

Bien entendu il faudra veiller à ne pas distribuer à côté des friandises qui rendraient ce régime caduque… Retenez surtout qu’il est plus facile de ne pas prendre de poids que d’en perdre, donc mettez votre animal sous régime hypocalorique modéré dés la castration/stérilisation.

 

Dr Philippe Bonarelli – Source : www.animols.com

Les troubles digestifs du chat
Le chat âgé