Joëlle: “Mon âne miniature m’a sauvé la vie”

Joëlle: “Mon âne miniature m’a sauvé la vie”

Le 13/11/2012

Joëlle a écrit à notre rédaction afin de partager sa passion pour les ânes miniatures. Selon l'éleveuse, cet animal attachant apaiserait les âmes stressées par le quotidien.

Située dans le village de Gênes, entre Marche-en-Famenne et La Roche-en-Ardennes, la Blue Thistles Farm s'occupe de l'élevage et la vente des ânes miniatures. Joëlle, une veuve passionnée d’ânes depuis sa plus tendre enfance, élève ces animaux hors du commun qui atteignent environ 80 cm à l'âge adulte. "Chaque contact avec cette petite merveille fait disparaître de votre vie stress et contrariété. L'âne miniature, c'est la douceur et gentillesse réunies dans un animal très attachant", confie la femme de 46 ans.

La perte de son compagnon

Cette éleveuse se donne corps et âme pour ces animaux car l’un d’eux lui a permis de remonter la pente après le suicide de son compagnon. Elle s’est occupée d’un âne qui lui a redonné peu à peu gout à la vie. Aujourd’hui, Joëlle veut partager son expérience unique avec d’autres personnes.

Une attention quotidienne

"Ayant connu chacun de nos ânes en tant qu'individu, nous veillons à ce que les nouveaux propriétaires sachent comment prendre soin d'eux", explique-t-elle. Pour Joëlle, il est essentiel que ses ânes se retrouvent dans des foyers accueillants. Il faut aussi "une attention quotidienne, de la nourriture et des soins appropriés. L'âne a besoin de suffisamment de place pour jouer et d'un abri pour le protéger des intempéries".

Originaire d'Europe

La petite taille de cette espèce serait due au croisement entre des ânes miniatures depuis de nombreuses générations. Cet animal qui a été surnommé "âne US" après une grande exportation aux Etats-Unis en 1900, serait en fait originaire d'Europe, selon l'éleveuse passionnée.

Source : RTL

Le Goncourt des animaux couronne Agnès Desarthe
Le Brésil veut cloner les espèces menacées