Les Problèmes de peau du chien

Les Problèmes de peau du chien

 Problèmes de peau chez les chiens

Les problèmes de peau sont très fréquents : certaines races sont plus touchées que d’autres (westie, shar peï…).  On n’abordera pas les problèmes complexes qui nécessitent impérativement l’expertise d’un vétérinaire pour en venir à bout… et encore, on  ne gagne pas à tous les coups…

Grosso modo on distingue les affections parasitaires, les affections infectieuses  localisées à la peau, les affections d’origine fongique (champignons, levures), les affections générales avec répercussions cutanées.

Les puces

Extrêmement fréquentes, l’infestation par les puces provoque une gène importante pour toute la famille : certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, elles jouent le rôle de sentinelles et se font piquer par ces puces… boutons, urticaires. Le traitement des animaux et de l’habitation devient nécessaire.

Le chien se gratte souvent, se mordille le bas du dos. A l’examen de la peau on trouve parsemé dans le pelage des “poussières” noires. Mettez une de ces poussières dans de l’eau : miracle elle devient rouge ; c’est en fait du sang digéré autrement dit une chiure de puces ! Attention de nombreux chiens sont ALLERGIQUES à la piqure de puces : on voit alors apparaître de fortes réactions cutanées avec plaies infectées, chutes de poils et forte démangeaison.
Les traitements aujourd’hui disponibles sont efficaces pour la plupart. A noter que les produits efficaces sont souvent vendus chez les vétérinaires et chez les pharmaciens.

Les gales

Beaucoup moins fréquents que les puces, les gales entrainent de très fortes démangeaisons. Les chiots sont plus sensibles. Le chien se gratte tout le temps. On voit apparaître de petits boutons sur la peau (type acnée). Si on laisse traîner la peau s’épaissit, les poils tombent, les infections cutanées apparaissent et le tableau final n’est pas très joli…
Le traitement fait appel à des topiques (produits que l’on met sur la peau) qu’il faut au préalable diluer : attention de bien respecter les doses, la dilution, la fréquence d’application. Certains produits peuvent être toxiques en cas de mauvaise utilisation, surtout chez le chiot. Il existe désormais aussi des produits en pipette que l’on dépose sur la peau du cou, une fois par mois pendant 3 mois et qui tuent les acariens responsables de la gale ou des comprimés à distribuer régulièrement, prescription et consultation obligatoire.

Les tiques

transmettent de nombreuses maladies et doivent être éliminés. Localement peut apparaître un abcès surtout si on laisse la tête de la tique dans la peau au moment de l’extraction. Pour enlever un tique planté dans la peau sans laisser la tête il existe un crochet spécial, peu onéreux, nommé O’TOM, qui permet en un tour de main de détacher l’intrus. Vendu chez les vétos et pharmaciens. Pour éviter l’implantation de la tique de nombreux produits sont disponibles.

Autres

Il existe de nombreux autres parasitoses beaucoup moins fréquentes qu’il ne nous apparait pas utiles de développer ici.

Les infections cutanées superficielles

sont également fréquentes : ce sont souvent des germes que l’animal “trouve” dans le milieu extérieur (staphylocoques..). Les petites infections superficielles pourront être traitées par des traitements locaux (shampooings antiseptiques, pommades antibiotiques).

Les infections cutanées profondes

Les infections profondes nécessitent des traitements antibiotiques adaptés de durée parfois longues (de 10 jours à plusieurs mois). Plus graves, plus difficiles à soigner elle nécessitent des soins immédiats : cf un vétérinaire.

Les teignes

Les teignes sont des affections liées au développement de champignons sur la peau. Peu dangereuses pour la vie de l’animal leur importance tient surtout à la durée des traitements souvent longue et à la contagiosité à l’homme et plus particulièrement aux enfants.

Chez l’homme, on observe le plus souvent des petites plaques rouges qui grattent. Chez le chien ce sont le plus souvent des dépilations en forme de pièces de monnaie qui siègent souvent au niveau de la face mais qui peuvent toucher le corps dans son entier: normalement ces lésions ne grattent pas mais il arrive quand même que ces lésions déclenchent des gratouilles…

Le traitement fait appel à des lotions à base de ketoconazole à diluer et à appliquer 2 fois par semaine et des comprimés à prendre pendant au moins 3 semaines voire plus.
Les teignes constituent un problème majeur des éleveurs de chats surtout à poils long ( persans…) car se débarrasser de la maladie n’est pas facile.

Les levuroses

Les levures se développent sur la peau quand l’équilibre de celle ci se trouve perturbée : ex : traitement antibiotique au long cours. Elles se développent préférentiellement dans les endroits mal “aérés”: oreilles, doigts de pieds, anus… Non dangereuses pour la vie de l’animal elles entrainent l’apparition d’une peau enflammée donc rouge, dépilée, et souvent présence de démangeaisons.

Le traitement est identique à celui des teignes. Parfois le traitement en lotion suffit.

Les affections générales à répercussion cutanée

Elles sont nombreuses :  liste non exhaustive) troubles hormonaux, infections générales, maladies parasitaires etc… Elles nécessitent pour la plupart des méthodes d’investigations spécialisées : donc consultation obligatoire . Il est d’ailleurs souvent nécessaire de réaliser plusieurs consultations et techniques d’investigations pour obtenir un résultat.

 

Dr Philippe Bonarelli – Source : www.animols.com

Les problèmes de dents du chien
Les principales maladies du chien