Les animaux de compagnie, un allié bien-être

Les animaux de compagnie, un allié bien-être

Le 22/06/2015

Et si un animal pouvait diminuer le stress et éveiller les enfants ? Il semblerait que ce compagnon possède de réels atouts santé. Découvrez lesquels.

À écailles, à poils ou à plumes, les animaux de compagnie ont un pouvoir sur la santé de leurs maîtres. C’est prouvé scientifiquement, leur présence apaise le corps et l’esprit. Les propriétaires de chiens sortent plus et pratiquent davantage d’activité physique, il y a donc moins d’obèses parmi eux. Les bêtes représentent également une aide pour lutter contre l’hypertension artérielle, le diabète, les troubles de l’endormissement et les maladies cardiovasculaires.

“Les enfants qui possèdent un animal ont un système immunitaire renforcé. Par exemple, l’animal se roule dans la terre, l’enfant le caresse puis met les doigts dans sa bouche ou se frotte les yeux. Il est plus rapidement exposé aux bactéries et aux parasites qu’un autre qui ne sort pas”, explique à RTL.fr le Dr Lechat, vétérinaire dans l’Oise.

Une présence antistress

Ce ne sont pas les seuls bénéfices. En plus du corps, les animaux de compagnie apaisent l’esprit. “Chez les personnes réceptives, le ronronnement du chat possède des vertus déstressantes”. Le ronron calme et favorise la relaxation. Pour preuve, de nombreux bars à chats ont ouverts dans le monde et en France. Ils laissent des chats en liberté se faire cajoler par les visiteurs. Confident ou compagnon de jeux, les animaux apportent de nombreux bienfaits aux enfants.

Avoir un animal aide les petits à les respecter. Les liens qu’ils tissent avec leurs compagnons les aident aussi à se responsabiliser. Dr Lechat

Par ailleurs, les animaux redonnent confiance, amènent la bonne humeur et apportent un réconfort à ceux qui souffrent de solitude. Pour preuve, de nombreuses maisons de retraite accueillent maintenant des compagnons à quatre pattes. Ces animaux ont débarqué dans certains services de pédiatrie ou auprès de malades atteints d’Alzheimer.

Bien choisir son compagnon

Mais pour choisir son animal sans se tromper, certains conseils sont à respecter. “Mieux vaut privilégier les chiots avec un bon caractère et qui s’éduquent facilement. Parmi les gros gabarits, mieux vaut choisir un golden, un labrador ou un leonberg. Et dans les petits gabarits ; un cavalier king charles, un bichon, un coton, un bouledogue français, un westie ou un lhassa apso”, conseille la vétérinaire. Quant à choisir entre un chien et un chat, la spécialiste penche du côté du premier pour son attitude “plus sûre”. Enfin, il rappelle qu’il n’y a pas d’animaux “nounours”, tous doivent être éduqués avec rigueur pour en faire le compagnon idéal et vivre sans risque à ses côtés.

Source : RTL

Les animaux de compagnie, un allié bien-être

Votre chat peut-il vous rendre bipolaire?
Sur les sites de rencontre, les animaux deviennent des atouts pour séduire