Des chercheurs tuent par mégarde le plus vieil animal du monde, âgé...

Des chercheurs tuent par mégarde le plus vieil animal du monde, âgé de 507 ans

Le 15/11/2013

Ils cherchaient à déterminer l’âge d’une palourde, identifiée comme le plus vieil animal du monde.

Elle s’appelait Ming, comme la dynastie chinoise dont elle aurait été la contemporaine. Une palourde (de la famille arctica islandica) âgée de 507 ans a été découverte et tuée par mégarde, en 2006, par les scientifiques qui tentaient justement de déterminer son âge, rapporte le Daily Mail (en anglais), mercredi 13 novembre. Le mollusque, né dans l’Atlantique nord en 1499, était l’animal vivant le plus vieux du monde.

Découverte en 2006 au large de l’Islande, la palourde Ming était étudiée à l’université de Bangor, au Pays de Galles. Afin de déterminer son âge, les scientifiques ont compté les rainures de sa coquille. En effet, chaque été, lorsque l’océan se réchauffe et que la nourriture abonde, un nouvel anneau apparaît, explique le Daily Mail. Ignorant son grand âge, les chercheurs ont ouvert la coquille. L’animal n’a pas survécu.

Des informations sur les changements climatiques

Si leur travail (et leur erreur) n’est connu que sept ans plus tard, c’est parce que les chercheurs ont hésité avant de les publier. “Nous nous étions trompés sur son âge au départ, nous étions donc un peu frileux à l’idée de publier nos résultats de recherche à l’époque”, explique Paul Butler à la revue Science Nordic (en anglais). Leurs premiers travaux avaient attribué l’âge de 405 ans à Ming. “A présent, nous sommes absolument certains de connaître son vrai âge”, ajoute-t-il.

Dans les anneaux de Ming se cachent encore bien d’autres informations, sur les changements climatiques par exemple, et, peut-être, sur les secrets de sa longévité.

Source : France TV

Des chercheurs tuent par mégarde le plus vieil animal du monde, âgé de 507 ans

Chien et chat : les faire garder en toute sécurité
Les animaux du zoo de Vincennes à la recherche de parrains