Béziers: 6 mois ferme pour avoir jeté son chien par la fenêtre

Béziers: 6 mois ferme pour avoir jeté son chien par la fenêtre

Le 13/02/2014

Un homme de 42 ans a été condamné pour avoir jeté un boxer de 13 mois du haut du troisième étage. L’animal n’a pas survécu.

Quelques jours après le verdict très commenté du “lanceur de chat” marseillais, condamné à un an de prison ferme, un nouveau cas de violence animale vient d’être condamné.

A Béziers, dans l’Hérault, un homme de 42 ans a été condamné mercredi à six mois de prison ferme, comme le révèle le quotidien local Midi Libre. Au mois d’août dernier, il avait jeté son boxer de 13 mois, baptisé Pouchka, du troisième étage de son immeuble. Une chute d’environ neuf mètres qui a été fatale au chien de race.

“Ce monsieur a lâchement tué un chien”

“Je ne me rappelle pas de grand-chose”, explique à la barre le prévenu, qui était alcoolisé au moment des faits. “Je regrette”, a témoigné l’accusé à la barre, expliquant qu’il était alors dans un état de grande colère.

Selon un témoin, qui avait contacté la SPA, le prévenu avait l’intention de se débarrasser de l’animal. D’après les témoignages apportés au tribunal, l’animal gémissait et aboyait souvent et avait fait ses besoins dans le logement du prévenu.

Pour la SPA de Béziers, le doute n’est pas permis: “Ce monsieur a lâchement tué un chien. Il l’a balancé, telle une miette de pain”. Un avis visiblement partagé par le tribunal correctionnel de la ville qui l’a condamné à six mois de prison ferme et 500 euros de dommages et intérêts pour les deux SPA qui s’étaient portées parties civiles.

Source : BFMTV

Béziers: 6 mois ferme pour avoir jeté son chien par la fenêtre

Agir - Témoin de maltraitance animale : que faire ?
Les morsures de chats sont plus graves qu'on ne le pense