JAPON. Un bonus pour amener son chat au bureau

JAPON. Un bonus pour amener son chat au bureau

Le 21/01/2015

Après les cafés des chats, c’est au tour des entreprises d’ouvrir leurs portes aux félins. Une firme japonaise incite même ses employés à venir travailler avec leur compagnon.

Ferray Corporation, une entreprise japonaise spécialisée dans la conception de sites web, a décidé d’adopter neuf chats pour favoriser la communication entre ses employés. Et ce n’est pas tout. Elle verse une indemnité, équivalente à 35 euros par mois, pour encourager les employés à venir travailler avec leur chat ou à en adopter un.

Quelques soucis…

Les chats, libres de se déplacer partout dans l’entreprise, causent parfois quelques soucis. En se déplaçant sur les claviers, certains modifient les codes informatiques ou éteignent les ordinateurs alors que d’autres ont une fâcheuse tendance à mâchouiller les fils.

Globalement, l’entreprise se dit satisfaite de cette nouvelle mesure, car la présence des chats diminuerait le stress des employés et augmenterait leur productivité. Sur le site de recherche d’emplois japonais Find job, Ferray Corporation fait la promotion de sa “politique des chats”.

Elle a même ajouté des photos de félins afin de recruter de nouveaux employés.

De toute évidence, au Japon, les chats sont rois. Certaines firmes versent déjà des indemnités en cas de décès de l’animal de compagnie et d’autres vont même jusqu’à payer les funérailles.

JAPON. Un bonus pour amener son chat au bureau

Les animaux ont souffert de la chute de l’Union soviétique
Frankenlouie, l'incroyable chat aux deux visages