Comment Grumpy Cat est devenu le chat le plus célèbre d’Internet

Comment Grumpy Cat est devenu le chat le plus célèbre d’Internet

Le 04/04/2014

Grumpy Cat, de son vrai nom Tardar Sauce, a visité les locaux du Vogue américain pour fêter son deuxième anniversaire, ce vendredi. Retour sur ses moments de gloire.

Chat alors! Qui aurait cru qu’un jour Anna Wintour déroulerait le tapis rouge à Grumpy Cat? Pour fêter son deuxième anniversaire ce vendredi 4 avril, la rédactrice en chef du Vogue américain a invité la chatte (car oui, il s’agit bien d’une femelle) à visiter les locaux de la rédaction, à New York. Adoubée par Grace Coddington sur Instagram, elle pose dans les bras de la directrice artistique du magazine passionnée de chats, qui avait même créé un sac inspiré de son matou pour Balenciaga. “Nous l’avons rencontrée au festival South by Southwest, à Austin. Elle nous a fait une telle impression qu’on a eu envie de l’inviter”, a déclaré un porte-parole au site Fashionista. Grumpy Cat a même reçu un cadeau de taille: une (fausse) couverture du Vogue US, que sa maîtresse s’est empressée de partager sur sa page Facebook.

Mais pourquoi ce drôle d’animal est-il devenu aussi célèbre? Née le 4 avril 2012, Tardar Sauce -son vrai nom- est une femelle atteinte d’un nanisme félin. Elle souffre de malocclusion dentaire qui lui donne un air grognon irrésistible. “Son arrière-train vascile un peu quand elle marche à cause de ses pattes trop courtes, mais sinon elle est parfaitement normale!”, assure son site officiel. “En fait, elle n’est pas du tout grincheuse. Elle est trop mignonne. Elle adore être tenue dans les bras ou caressée.” Un caractère doux et câlin qui ne saute pas aux yeux dès le premier coup d’oeil…

Vivant à Morristown en Arizona, sa maîtresse, Tabatha Bundesen, 28 ans, a vu sa vie bouleversée par cette boule de poil, mignonne ou hideuse selon les points de vue. “J’ai été serveuse pendant dix ans. J’arrivais à peine à joindre les deux bouts. Maintenant, je fais le tour du monde avec mon chat!” C’est grâce à son frère Bryan, qui a posté une photo sur le forum Reddit le 22 septembre 2012, que Grumpy Cat est devenue un phénomène du Web. “Les gens ont cru que c’était un montage Photoshop. Alors nous avons posté quelques vidéos sur Youtube. Elles sont devenues virales. Et depuis sa popularité n’a pas cessé d’augmenter!” La vidéo ci-dessous a dépassé les 14 millions de vues.

Reprise quelques heures après sa publication par le site BuzzFeed, dans un article intitulé “This Cat Is Not Impressed”, la photo de Grumpy Cat devient instantanément un meme. Les internautes s’amusent à la détourner en lui attribuant des pensées cyniques hilarantes, comme “I had fun once, it was awful” (“Un jour, je me suis amusée. C’était horrible.”), “They stole my poop. Again.” (“On a volé mon caca. Encore.”) ou “Found Nemo delicious.” (“J’ai retrouvé Nemo. Il était délicieux”). Véritable phénomène du Web, elle compte à ce jour 4,6 millions de fans sur sa page Facebook, plus de 193.000 followers sur son compte Instagram et presque autant sur Twitter. De quoi rendre jaloux son frère Pokey, qui n’a étrangement pas rencontré le même succès.
Grumpy Cat, toujours le mot pour faire plaisir.

Grumpy Cat, toujours le mot pour faire plaisir.

Pour gérer cette soudaine célébrité, Grumpy Cat a dû faire comme les plus grandes stars d’Hollywood. Prendre un agent. Ben Lashes, un ancien musicien reconverti dans le marketing et spécialisé dans la gestion de carrière de chats sur Internet (ça ne s’invente pas!), gère son image et ses apparitions publiques, au sein de l’entreprise Grumpy Cat Limited. “C’était le bon chat au bon moment. Personne ne peut expliquer pourquoi, mais il est impossible de ne pas rigoler ou de détacher ses yeux lorsqu’on voit cette tête apparaître. C’est une icône”, explique-t-il dans une interview au Monde.

Grumpy Cat, reine des produits dérivés

Grumpy Cat est aujourd’hui à la tête d’un empire. Sa fortune est évaluée à un million de dollars. Enseignant “l’art de la mauvaise humeur”, son livre Grumpy Book, disponible sur Amazon et chez Urban Outfitters, s’est vendu à plusieurs milliers d’exemplaires.

En plus des peluches, tasses et autres tee-shirts à l’effigie de Grumpy Cat, Tabatha Bundesen a aussi lancé une marque de café, Grumppuccino, un jeu vidéo, Grumpy Cat Unimpressed, et même une application météo, Weather Kitty.

En 2013, elle a également décroché son premier contrat publicitaire en prêtant son image aux croquettes Friskies.

Après avoir posé pour le Time, le Wall Street Journal et en couverture du New York Magazine (ci-dessous), Grumpy Cat s’attaque au cinéma et sera bientôt l’héroïne d’un film d’animation qui devrait s’inscrire dans la lignée de Garfield. “On pense pouvoir construire une comédie familiale autour de ce personnage”, a expliqué le producteur Todd Garner à Deadline. On lui souhaite la même carrière que Hello Kitty!

Source : L’Express

Comment Grumpy Cat est devenu le chat le plus célèbre d'Internet

Réouverture du parc de Sainte Croix, marquée par les ours bruns
Pet Alert SOS animaux perdus