Vacances : “Non” à l’abandon des animaux domestiques

Vacances : “Non” à l’abandon des animaux domestiques

Le 16/07/2011

Les Français continuent trop souvent d’abandonner leurs animaux de compagnie avant de prendre la route des vacances.

Cet été, près de 62 % des Français partiront en vacances et ce sont près de 60.000 chiens et chats qui finiront dans les refuges, abandonnés par leurs maîtres, selon la Société protectrice des animaux (SPA). Comme chaque année, en période estivale, les défenseurs des animaux lancent un appel à la responsabilisation des propriétaires d’animaux.

"Laisser tomber un chien ou un chat adopté quelques mois auparavant est irresponsable et indigne. C’est un être sans défense qui trinque alors que son maître part tranquillement lézarder au soleil. C’est scandaleux", s’indigne Stéphane Lamart, président d’une association qui porte son nom.

Valérie Fernandez, porte-parole de la SPA, "s’attend" aussi à une vague d’abandons massive. "Nos 56 refuges se tiennent prêts pour le transfert d’animaux afin d’éviter la surpopulation", dit-elle. Elle prévoit un pic d’abandons en Ile-de-France et sur les lieux de vacances. "Nous récupèrons des animaux abandonnés surtout en forêt ou sur des aires d’autoroute mais aussi des chiens non identifiés dont nous ne pouvons pas retrouver les maîtres".

Serpents, iguanes et perroquets

Au Salon international du chien qui se tenait jusqu’à dimanche au Parc des Expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), Eric Vergne, du groupe cynotechnique des sapeurs-pompiers de Paris, racontait être intervenu à maintes reprises depuis les départs en vacances pour récupérer des animaux de compagnie de toutes espèces. "On a attrapé des chiens mais aussi des serpents, iguanes, perroquets, araignées et beaucoup de furets", énumèrait-t-il. En début de semaine dernière, 30 millions d’amis a offert 1.006.151 euros à 201 refuges répartis sur toute la France "pour leur donner les moyens d’accueillir les animaux laissés pour compte".

Source : France Soir

Intelligence animale : des lézards aussi doués que des oiseaux ?
Un hôtel de luxe pour animaux à Los Angeles