Non, on n’achète pas un chien avec des croquettes !

Le 14/06/2015

Les chiens sont connus pour leur grande sociabilité. Mais ne vous y trompez pas, il y a certains critères rédhibitoires. Et même une bonne gamelle ne saurait vous racheter si vous manquez de respect à leur maître…

INIMITIÉ. Vous vous êtes fait un ennemi d’un propriétaire de chien ? Alors méfiez-vous de son animal ! Une étude menée par Kazuo Fujita de l’université de Tokyo (Japon) a en effet montré que les chiens faisaient sentir leur mécontentement aux personnes ayant manqué d’égard envers leur maître. Pour arriver à cette conclusion, le professeur de psychologie comparative a étudier le comportement de 54 chiens soumis à trois tests.

3 groupes, 3 situations

Un maître en difficulté, qui sollicite l’aide d’une tierce personne pour ouvrir une boîte de nourriture. Un expérimentateur neutre. Trois groupes de 18 chiens. Voilà les protagonistes de l’expérience. Les animaux du premier groupe se voyaient présenter une gamelle par un individu ayant refusé d’aider leur maître et une par l’acteur neutre. Le second groupe par l’expérimentateur et une personne collaborative. Enfin le troisième, groupe contrôle, faisait face à deux personnes neutres.

Mettre de côté leur intérêt personnel

Les chiens n’ont pas apprécié le manque de sollicitude des individus non-coopératifs, tant et si bien que seul un animal a goûté à la gamelle présentée par ces derniers. Les membres des autres groupes n’ont eux pas émis de préférence vis-à-vis de l’un ou l’autre testeur. Or s’ils avaient réagi par pur intérêt, il n’y aurait eu aucune différence entre les groupes. « Nous avons découvert pour la première fois qu’un chien pouvait évaluer la sociabilité d’un individu indépendamment de son intérêt direct », a expliqué à l’AFP Kazuo Fujita. Les chiens ont donc la capacité d’agir indépendamment de leur intérêt personnel. Leur maître, c’est sacré !

Source : Sciences et Avenir

Non, on n'achète pas un chien avec des croquettes !