Faut-il nourrir différemment les chiens en fonction de leur race ?

Préparation maison ou industrielle, sèche ou humide… Les avis des spécialiste divergent. Quoi qu’il en soit, vous devez adapter l’alimentation de votre chien selon sa race et sa taille. Les croquettes sont de loin les plus utilisées par les propriétaires de chien, notamment pour leur praticité. De plus, elles apportent les besoins nutritionnels dont a besoin votre animal de compagnie.

Préparation maison, une bonne idée ?

L’alimentation maison composée de viande et légumes verts est possible mais doit restée occasionnelle et être équilibrée. Une telle préparation demande des connaissances avancées en nutrition canine. Les restes de table, notamment le gras de viande sont à proscrire, au risque de voir votre chien prendre des kilos supplémentaires.

Alimentation humide ou croquettes ?

L’alimentation industrielle, élaborée par des spécialistes de la nutrition canine, offre un apport suffisant en vitamines et minéraux. Veillez à bien consulter les recommandations en terme de quantité à donner à votre chien selon son poids et sa race. Les croquettes chien existent sous la dénomination “Standard” ou “Premium”. La différence de prix, parfois élevée, résulte de la qualité des ingrédients frais. Les croquettes standard sont plus appétentes mais malheureusement bien plus grasses, en cause les additifs et glucides qui y sont ajoutés.

Il existe une large gamme d’aliments industriels sous forme de boîtes et de sachets fraîcheurs. Le terme premium y est également utilisée pour designer une composition bien plus naturelle avec des produits frais.

Contrairement à un chat qui va grignoter un peu tout au long de la journée, le chien a un estomac plus fragile et ne devra avoir qu’un repas par jour. A contrario, un chien souffrant de troubles gastro-intestinaux se verra plutôt administrer son repas en plusieurs fois, tout comme un chiot en pleine croissance.

Une alimentation spécifique pour chien adulte

Les chiens de grande taille ont des besoins spécifiques, leur alimentation diffère forcément d’un petit gabarit tel que le yorkshire.

Certaines races telles que les Labrador, Berger allemand, Beauceron, Dogue allemand, Terre-Neuve… ont une digestion plutôt sensible et doivent limiter leur consommation en matières grasses, au risque de voir apparaître des soucis de santé dû à l’obésité. Leur repas devra être rationné et servi deux fois par jour pour une meilleure digestion.

Un apport en protéines plus élevé pour le chiot

Un chiot en pleine croissance aura besoin d’un apport en protéines et graisses plus élevé qu’un chien adulte. Un chiot mange beaucoup plus proportionnellement à sa taille, c’est pourquoi il est vivement conseillé d’opter pour des croquettes premium avec des ingrédients de qualité.

Les croquettes, plus digestes, limitent les risques de diarrhées et sont idéales pour une bonne hygiène bucco-dentaire.

Des vitamines C et E supplémentaires pour un chien senior

A partir d’un certain âge, variant selon sa race, votre chien devient un chien adulte ou senior et son organisme ne fonctionne plus de la même façon.

Un chien senior a besoin d’un apport supplémentaire en minéraux pour ses articulations ainsi que des vitamines C et E supplémentaires pour pallier des infections dues à son âge.

Les rations doivent être régulées car il se dépense moins et son corps a besoin de moins de calories qu’un jeune chien.

 

Prendre soin d’un animal de compagnie
Vague de froid: Comment bien protéger ses animaux de compagnie