ASSURANCE CHEVAL : REMBOURSEMENT DES FRAIS VÉTÉRINAIRES

Comme chez les humains, nos animaux peuvent être victimes de maladies ou de blessures entraînant des soins très coûteux. Si nous pouvons bénéficier d’une prise en charge permettant de rembourser nos soins médicaux, les chevaux aussi. C’est ce que propose l’assurance cheval : l’a garantie de recevoir un remboursement des frais liés à une maladie ou un accident pouvant survenir chez votre animal.

Pourquoi souscrire une assurance cheval ?

Souscrire une assurance sur les frais vétérinaires pour votre cheval vous permet d’obtenir un remboursement des soins prodigués, à savoir : honoraires, analyses de sang, imagerie (échographie, radiographie, IRM…), chirurgie, etc.
Les soins exclus de cette assurance sont : les vaccins, les compléments alimentaires, les ferrures (y compris orthopédiques), les check-up annuels, la visite d’achat, les frais d’hébergement en clinique (une partie peut être prise en charge dans certaines formules, consulter le détail).

Souscrire une assurance cheval permet de mieux gérer votre budget alloué à votre animal et ainsi, réaliser de belles économies.

Assurance cheval : un choix de formules pour tous les besoins

Plusieurs formules existent afin de vous permettre de maîtriser au mieux votre budget, et de coller aux différentes problématiques de votre cheval.

La plupart des formules couvrent à 100 % les soins liés aux accidents, qu’ils soient provoqués par le cheval ou d’origine externe (exemples : blessure dans le box, morsure d’un chien, chute du cheval y compris en compétition, choc avec une voiture, cheval tapé par un autre, blessure de clôture, blessure lors du transport, etc.).

Selon l’option choisie, certains soins seront également remboursés, comme : les soins liés aux tendinites et assimilés, les coliques (nécessitant ou non une chirurgie), les fourbures, l’arthrose, les ulcères, etc.

La majorité des formules couvrent vos chevaux dès leur premier mois et jusqu’à leur 20 ans inclus. Une formule spéciale « vétéran » couvre les chevaux de 13 à 30 ans.

Que vous choisissiez une formule de base ou une formule plus complète, les plafonds de remboursement annuel peuvent différer, ainsi que le taux de remboursement de certaines pathologies.

Dans tous les cas, un certificat vétérinaire sera nécessaire afin d’éviter un délai de carence pour vos remboursements.

Bon à savoir : Il est possible d’obtenir une carte de tiers payant en supplément, ce qui vous évite d’avancer les frais vétérinaires.

De la formule la plus basique à la plus complète, explorez en détail nos offres de souscription.