Aider son chien à devenir propre

Un chiot peut commencer à être éduquer à la propreté dès 8 semaines, moment où en général, il arrive dans sa nouvelle maison. Il va falloir faire preuve d’un peu de patience, de calme et de fermeté. Les chiens sont en principe propres, ils ne salissent pas l’endroit où ils dorment, il n’y a donc aucune raison de ne pas réussir à lui faire faire ses besoins aux endroits appropriés.

Patience et disponibilité

Le chiot a une vessie relativement petite et n’arrive pas se retenir plus d’une ou deux heures au départ. Il faut le sortir très régulièrement, l’idéal est donc d’être disponible à la maison les premiers jours, cela évite les ‘petits accidents’ trop fréquents. Aussi, il est important qu’il respecte l’endroit où il dort car ce n’est pas un lieu dédié à ses besoins et autres.

Il faut lui créer un espace pour dormir et manger bien identifié. Celui pour faire ses besoins sera séparé et défini soit par le jardin, soit en appartement par une zone avec des journaux ou un tissu absorbant. Dès que le chiot sera assez grand pour se retenir 4 ou 5 heures, il faudra supprimer ce coin à l’intérieur sinon le chien ne s’habituera jamais à être propre.

Ensuite, il faut essayer de suivre les besoins naturels de l’animal en lui donnant à manger régulièrement et en le sortant une demi-heure après environ. Quand il grandit, il n’y a plus que deux repas par jour et les sorties peuvent être réduites. Si possible, se lever aussi la nuit pour le faire sortir toutes les trois heures.

Observer le comportement de l’animal : s’il commence à tourner en rond, flairer le sol, voire s’accroupir, il est nécessaire de le sortir rapidement. Dehors, tant que les besoins n’ont pas été faits, éviter de jouer pour différencier le temps pour les besoins de celui du jeu.

Renforcement positif

Il est inutile de s’énerver contre son animal en cas ‘d’accident’. Il risque d’avoir peur et de ne plus se contrôler avec le stress. Il faut fonctionner par le renforcement positif, c’est-à-dire en le félicitant quand il fait bien et en le récompensant avec une friandise.

En cas de ‘pipi’ le matin, feindre l’indifférence et ne pas nettoyer devant lui, ce qui donnerait de la valeur à ses déjections. S’il commence à faire sous vos yeux, dire ‘non’ très fermement et le sortir immédiatement.

Avec les routines, le chiot va comprendre ce qui est attendu de lui et ce sera le moment de réduire les friandises. On considère que l’animal est propre après environ quatre semaines sans ‘accidents’.

Prendre soin d’un animal de compagnie